Notre accompagnement

Notre accompagnement

Concept


Basé sur six lieux de vie autonomes, notre accompagnement permet d’optimiser une prise en soins visant le respect de l’identité de nos résidants.

Tout est mis en œuvre pour qu’ils puissent profiter au maximum de cette étape de la vie, en tenant compte de leurs ressources.

Une attention particulière est portée au maintien et au développement des capacités de la personne à s’intégrer dans l'institution.

Nous améliorons continuellement l’accompagnement du résidant, en stimulant les cinq sens ainsi que les ressources psychiques et physiques (autonomie et mobilité) toujours dans le respect des possibilités du résidant.

Des activités de proximité et événementielles favorisant l’ouverture vers l’extérieur sont organisées régulièrement par le service de l’animation et les soignants. Il ne s’agit pas seulement d’occuper ou de distraire le résidant mais d’être pleinement avec lui.

L’établissement bénéficie d’un médecin répondant, d’un médecin psychiatre et de partenaires qui veillent au bon déroulement des soins et de leur suivi.

Accueil


Chaque personne est unique dans son intégration au sein des Charmettes.
Nous accueillons les démences sous toutes leurs formes à un stade modéré à très sévère ainsi que toute personne avec un diagnostic psychiatrique (ex. schizophrénie).

L’intégration fait l’objet d’une attention particulière car celle-ci est primordiale pour la suite du séjour. Les visites de pension préalables permettent de mieux cibler les besoins du résidant dans le choix du lieu de vie. L’infirmière d’intégration est régulièrement présente, elle peut sur demande intervenir en amont de l’institutionnalisation.

Spécificités de l'accompagnement


L’accompagnement de personnes atteintes de troubles psychiatriques et de troubles cognitifs s’articule autour de notions telles que : la disponibilité, la souplesse, l’adaptabilité, l’écoute, l’observation, l’analyse des problématiques, l’action des soins pour répondre à celles-ci.

Prise en soins des personnes atteintes de troubles cognitifs

La prise en soins des résidants est évaluée en fonction de leurs besoins. Les activités sont proposées à tous les résidants et adaptées en fonction des ressources de chacun.

Prise en soins des personnes atteintes de troubles psychiatriques

Ces résidants sont en général encore capable d’exprimer leurs choix. Ils participent donc activement à la vie du lieu de vie en établissant eux même leur programme d’activités et en participant à des colloques quotidiens. La prise en soins est basée sur la communication et est parfois effectuée à l’aide d’une conduite à tenir qui posent les règles à suivre. Ce document est réalisé avec le résidant

Projet d'accompagnement


Le projet d’accompagnement est le lien entre le passé, le présent et l’avenir du résidant. Il a pour objectif d’offrir un accompagnement personnalisé et de permettre à chaque collaborateur de développer des compétences afin de servir ce projet.
Il s’appuie sur l’expression des attentes, des désirs de chaque personne et prend en compte les besoins physiques, psychiques, sociaux et les désirs affectifs, relationnels et spirituels.

Le projet d’accompagnement est établi en concertation avec le résidant et ou avec la famille / proche.

Il est évalué et ajusté régulièrement.

Animation


L’animation proposée au sein des Charmettes est une animation de proximité. Elle se fait souvent dans les lieux de vie. Il ne s’agit pas d’occuper ou de distraire le résidant mais véritablement d’être avec.

Les activités sont un prétexte à la mise en lien qui permet la relation de confiance et de retrouver un rôle, une identité : savoir que le résidant existe aux yeux de l’autre, c’est le savoir vivant.

Animation avec des personnes atteintes de troubles cognitifs


Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés ont besoin d’un accompagnement rassurant.

Les échanges et les participations sociales se doivent de respecter les ressources du moment. L’accompagnement stimule les sens pour préserver les acquis le plus longtemps possible.

Les activités sont des mises en lien pour éviter l’apathie, l’anxiété ainsi que les troubles de comportement tels que la défensivité ou la déambulation. La personne atteinte de troubles cognitifs a besoin de se sentir utile et de continuer à « être » et ce dans la dignité.

En contournant les déficits et en s’appuyant sur les compétences préservées, la personne atteinte de troubles cognitifs redevient une personne à part entière.

Animation en psychiatrie gériatrie


Les personnes souffrant de troubles psychiatriques ont besoin d’une continuité identitaire qui est favorisée par une animation relationnelle et de proximité.

Il est important pour lutter contre le repli sur soi de mettre en place en interdisciplinarité des groupes qui vont faciliter la communication des résidants entre eux.

Stimuler la personne à participer aux activités collectives, de petits groupes et de grands groupes. Préserver le sentiment de plaisir.